André Comte-Sponville

« Je t’écris pour te dire que je t’aime ou que je pense à toi, que je me réjouis d’habiter le même monde, le même temps, de n’être séparé de toi que par l’espace, point le coeur, point par la pensée, point par la mort. Partir, c’est mourir un peu, écrire, c’est vivre d’avantage. »

André Comte-Sponville (1952 – )

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s