Le monologue d’Otis – Edouard Baer

Vous savez, je ne crois pas qu’il y ait de bonnes ou de mauvaises situations… Enfin si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres, des gens qui m’ont tendu la main peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi.
C’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres, forgent une destinée. Parce que quand on a le goût de la chose, le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l’interlocuteur en face, je dirais, le miroir qui vous aide à avancer…
Or, ce n’est pas mon cas comme je le disais là, puisqu’au contraire j’ai pu, et je dis MERCI à la vie. Je chante la vie, je danse la vie, je ne suis qu’Amour. Et finalement, quand beaucoup de gens me disent : « Mais comment fais tu pour avoir cette humanité ? » Hé bien, je leur répond très simplement que c’est le goût de l’amour, ce goût donc qui m’a poussé aujourd’hui à entreprendre une construction mécanique, mais.. qui sait ? Demain peut-être, je me mettrais simplement au service de la communauté et à faire le don, le don de soi

Edouard Baer (1966-)

Et si on appliquait cette citation dans nos vies ? Le monde ne serait-il pas plus heureux ?

A

Merci Clément pour cette citation, écrite sur un bout de papier en formation :-). Je ne dirais qu’une chose : Enchantée !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s