Les 8 règles de l’écolo du dimanche qui veut l’être les autres jours de la semaine aussi

Dans cet article, je pars du principe que tu tries déjà. Ce sera plus simple et de toute façon, de nos jours, tout le monde est censé trier. Si tu ne le fais pas, montre toi discrètement, je t’expliquerai comment il faut le faire.

Voici donc 8 règles pour les écolos du dimanche, qui veulent l’être les autres jours de la semaine aussi:

  1. Ton chargeur tu débrancheras.
    On n’y pense pas tous, mais débrancher son chargeur une fois que le portable, l’iPod, etc ont fini de charger permet de faire des économies d’électricité (je ne me souviens plus du pourcentage exact mais je me rappelle que ça vaut le coup !). C’est donc bon pour votre porte-monnaie ET pour la planète.
    Si vous voulez absolument tout laisser brancher, vous pouvez toujours investir dans une multi-prise avec un interrupteur, comme ça, vous éteignez tout d’un coup !
  2. L’usage unique tu éviteras.
    Que ce soit les sacs plastiques, les bouteilles en plastiques, les serviettes en papier, etc., si on essaye tous d’éviter d’utiliser des choses qui ne serviront qu’une fois, ça permet d’économiser pas mal de ressources et également d’alléger le poids de nos poubelles (et d’éviter de se casser le dos 😛 )
    On peut investir dans des jolis sacs en coton, en toile ou en jute afin d’éviter les cabas en plastique. En Angleterre, les supermarchés vendaient des jolis sacs en jute en plus des traditionnels cabas en plastique. J’ai cru voir des cabas en coton dans certains supermarchés en France, mais le plastique est souvent privilégié malheureusement. Quand on achète des fruits et légumes, on peut aussi éviter de prendre des sacs en plastiques. Soit on réutilise ceux qu’on a déjà en prenant le réflexe de les remettre dans le cabas des courses, ce qui permet d’éviter les sacs rempli de sacs qui traînent, soit on se fait des petits sacs en tissus avec la tare indiquée dessus. Pour une courgette ou une aubergine, sachant que vous allez les laver avant de les utiliser, prenez rien du tout. C’est plus simple.
    Pour les serviettes en papier, prenez des serviettes en tissus, ça fait plus classe, ça dure des années et ça ne prend pas de place dans la machine. Si vous avez tendance à faire des tâches, prenez des couleurs foncées. C’est joli aussi et les tâches se voient moins. Pour les mouchoirs, prenez les en tissus aussi, ça prend encore moins de place dans la machine, et ça irrite moins le nez quand on est enrhumé.
    Pour les bouteilles plastiques, lisez le point suivant:
  3. D’une jolie gourde tu boiras.
    Le plastique c’est mauvais pour la santé. Si tu n’as jamais entendu parler du Bisphénol A, va voir sur Google. (Bon, en gros, c’est un perturbateur endocrinien. On pensait au départ que s’il n’est présent qu’en petite quantité, ce n’est pas grave sauf que justement, c’est parce qu’il est en petite quantité qu’il serait plus dangereux. Et puis, le BPA est PARTOUT! Dans le plastique, les tickets de caisse, les boîtes de conserves, et bien d’autres encore.
    Donc si tu choisis une gourde, choisis la en acier inoxidable. Tu paieras peut-être un plus cher mais tu éviteras de t’empoisonner, ton eau n’aura pas de gout, et puis l’inox, c’est recyclable à l’infini ! Et ça, c’est top.
    (Tu peux aller sur http://www.sans-bpa.com, ils ont plein de choses sans BPA et c’est là que j’ai acheté ma gourde Klean Kanteen de 532 mL qui m’accompagne tous les jours à la fac. Elle est vachement chouette.)
    S’il te faut encore un argument en faveur de la gourde, dis toi que ne pas acheter de bouteilles d’eau, ça te permet d’économiser des sous et d’éviter de te trimballer avec plein de packs d’eau, parce que c’est lourd l’eau quand même.
  4. Le chauffage tu baisseras.
    Baisser le chauffage que d’un ou deux degrés, pareil, ça fait faire de sacrées économies. Et puis, ça te donne une excuse pour trouver un joli plaid et pour boire un thé. Parfait donc ! En plus, tu n’es pas obligé de chauffer toutes les pièces tout le temps. Tu chauffes les principales la journée, tu chauffes ta chambre avant d’aller te coucher et tu éteins tout une fois que tu vas te coucher. En outre, il paraît qu’on dort mieux dans un environnement plus froid. Et si tu as froid aux pieds, tu demandes à ma maman de te tricoter des chaussettes en laine, c’est le remède miracle que j’ai découvert il y a deux semaines. Tes pieds sont chauds et comme la laine régule naturellement la température, une fois que tes pieds sont chauds, elle les refroidira. Le top du top!
  5. Moins de viande tu mangeras.
    La viande c’est bon, le saucisson c’est délicieux, le gras c’est la vie. On est d’accord. Mais on est pas obligé d’en manger tous les jours non plus. En réduisant notre consommation de viande, on se portera mieux et on aura besoin de moins de champs pour produire du soja, du maïs, etc pour nourrir tous ces animaux qu’on abat chaque jour. On économise de l’eau et ça, c’est important. Et puis, avec tous ces champs, on pourra planter autre chose aussi, histoire d’éviter l’uniformité de l’agriculture. Achète toi un livre de recette végétarienne ou choisis en quelques unes sur internet, ça te permettra d’avoir une recette si tu invites un végétarien chez toi et ça te donnera des idées quand tu ne sais pas quoi cuisiner. Et peut-être qu’un jour, je te donnerai ma recette de lasagnes aux légumes ou bien celle de mon risotto aux champignons. 🙂
  6. Tes herbes aromatiques tu planteras.
    Et tu éviteras de les faire mourrir aussi. Ahem. (Toujours vérifier si ce qu’on pense être un pot, ne serait peut-être pas un cache pot ! C’est mon expérience qui te parle.)
    Si tu as un balcon, c’est parfait et sinon, tu as sûrement un appui de fenêtre quelque part non ? Alors lance toi ! Tu auras de la menthe pour tes mojitos sans devoir faire le tour des supermarchés de ta ville, tu auras du basilic frais sur tes pâtes et du thym pour tes infusions quand tu seras malade. La classe à Dallas.
  7. Ton congélateur tu dégivreras.
    D’une, ça te permet d’éviter d’avoir des choses qui traînent pendant des années dans ton congélateur sans que tu t’en aperçoives. De deux, tu prolongeras la vie de ton congélateur. Il paraît qu’il faut le faire tous les ans. Choisis ton rythme, je ne peux pas t’aider, je n’ai pas encore de congélateur. Tu me diras, ça m’aidera le jour où j’en aurai un.
  8. Tes épluchures tu composteras.
    Les épluchures mais aussi les restes de repas, les feuilles de thés, le marc de café, tout ça se composte bien. Si tu es en appartement, il paraît que le lombricomposteur est une bonne alternative. Il faut juste pouvoir vivre avec l’idée que tes colocs sont des vers de terre. Si tu ne le fais pas, je ne t’en tiendrais pas rigueur. J’attends juste le jour où on aura une poubelle spéciale déchets organiques dans les villes françaises, qui permettraient d’alimenter des grands composts municipaux. C’est faisable, ça existe déjà à San Francisco et à priori, ça marche plutôt bien.

Allez, assez écrit pour aujourd’hui. J’espère que ce n’était pas trop ennuyant pour toi. Je te ferai un topo sur le suremballage un autre jour.

Passe une bonne nuit et éteins la lumière quand tu sors de la pièce,

A

Publicités

4 réflexions sur “Les 8 règles de l’écolo du dimanche qui veut l’être les autres jours de la semaine aussi

    1. J’ai fait de l’humour à quel moment ? Comme dit, c’est des choses toutes simples mais si on pense à adopter ces réflexes, on peut changer un peu les choses chacun à notre échelle. Merci d’avoir relayé l’article.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s