The normal heart – HBO

Bonsoir,

ça va ? Vous avez la banane ?

Cela fait longtemps que je ne suis pas venue par ici, non pas parce que je n’avais pas d’idées mais parce que je n’avais pas le temps ou que ça buggait… Enfin bref.

Si vous me lisez un tout petit peu, vous vous êtes peut-être aperçue que j’aime souvent ce que produit HBO (la chaîne américaine qui diffuse Game of Thrones en ce moment mais qui a également diffusé Six Feet Under ou Sex and the City par le passé).

J’ai découvert il y a peu qu’ils avaient diffusé un film sur les débuts du SIDA et en particulier sur le début de la « bataille » contre celui-ci au printemps. Ce film s’intitule The normal heart et possède entre autre un très beau casting avec Mark Ruffalo (que l’on a pu voir cet été dans Begin Again ou New York Melody), Jim Parsons (l’incontournable Sheldon Cooper dans Big Bang Theory) et Julia Roberts (que l’on ne présente plus).

Ce film raconte comment la communauté gay de New York a vécu l’arrivée du SIDA tout d’abord en pensant que c’était impossible d’autant plus que le gouvernement n’en parlait pas et que rien n’était connu de ce virus et ensuite comment ils ont commencé à se battre afin d’informer l’ensemble de la communauté mais aussi l’opinion publique.

Je ne vous le cache pas, ce film est triste. On ressent la même douleur et la même tristesse quand on se rend compte que de plus en plus de personnes meurent et cela à cause de cette maladie. La manière dont le personnage joué par Jim Parsons traite chaque nouvelle mort qui lui est annoncé peut paraître totalement insensible mais je la trouve vraiment très belle. Ce moment-là (est un des moments qui) m’a fait pleuré à la fin du film.

J’ai l’impression d’être toujours aussi nulle quand j’essaye de vous présenter des films qui m’ont plu mais si vous ne devez retenir qu’une seule chose, c’est qu’il faut le voir parce que les acteurs jouent très bien et que le sujet est (selon moi) bien traité.

 

Remarque technique : Je l’ai regardé en streaming en VO. Je ne suis pas sûre qu’il existe une version VOSTFR mais bon, cherchez et vous trouverez peut-être et sinon, tant pis, vous serez obligés de le regarder en VO 😉

Sur ce, je vous souhaite à tous une agréable soirée et… n’oubliez pas, sortez couverts !

Bran Nue Dae

Petit article pour vous parler du film australien « Bran Nue Dae« .

C’est un film comédie musicale, un peu à la manière de Mamma Mia. Le film parle d’un jeune aborigène qui est dans une école à Perth et qui veut retourner dans sa ville d’origine Broome. Je pense que l’histoire a lieu dans les années 60-70 pendant ou après la révolution hippie. Nous avons donc droit à un road trip musical dont les chansons sont entraînantes et qui nous donnent envie de les fredonner même lorsque le film est terminé. C’est un film léger que l’on peut regarder pour se détendre après une dure semaine. 😉

Le film étant en VO uniquement (des sous-titres pour malentendants existent), cela en découragera peut-être certains d’entre vous mais personellement, j’ai réussi à comprendre la majorité de ce qu’il se disait parce que même si on ne comprend pas toujours ce que les acteurs se disent entre eux, les images en disent long et cela permet de ne pas perdre le fil de l’histoire. J’ai bien aimé aussi l’accent australien de Missy Higgins, la brune du minibus. L’acteur qui joue le prêtre dans le film est Geoffrey Rush, que vous avez pu voir dans Le discours d’un Roi.

Si ce que j’ai dit au-dessus ne vous a pas aidé à vous décider, sachez qu’il y a de très beaux paysages et un magnifique coucher de soleil à un moment.

(Et maintenant un spoiler qui ne spoile pas tant que ça) La fin m’a beaucoup fait rigoler !

 Rigolez bien !

A

John Tucker doit mourir

Petite revue du film « John Tucker doit mourir » ou « John Tucker must die » en version originale. Ce film sorti en  2006 et réalisé par Betty Thomas a pour acteurs principaux Jesse Metcalfe (Desperate Housewives), Sophia Bush (One Tree Hill), Brittany Snow, Arielle Kebbel et Dan Payne (Gossip Girl).

Petit résumé de l’histoire :
Heather, Beth et Carrie sont les trois filles les plus populaires du lycée et comme il se doit, elles sortent avec le garçon le plus populaire du lycée, John Tucker, joueur dans l’équipe de basket. Le seul problème, c’est qu’elles sortent toutes les trois avec lui. Elles vont donc décider de se venger à leur manière à l’aide de Kate, la nouvelle du lycée.

Ce que j’en pense :
C’est un bon petit film pour adolescents. L’histoire n’est pas trop tirée par les cheveux et ne se complique presque pas au fur et à mesure du film. Certains passages sont amusant, d’autres tournent un peu en longueur mais c’est un film utile pour se passer le temps.

Conclusion :
Utile pour se passer le temps, il pourrait permettre de se divertir avec des amies en papotant en même temps.


A

De l’autre coté du lit

Revue du film « De l’autre coté du lit« , film français réalisé par Pascale Pousadoux et sorti en 2009 avec Dany Boon et Sophie Marceau.

Petit résumé du film :
Hugo et Ariane, piégés dans leur routine, ont envie d’échanger leur vie à l’aide d’un coach huissier de justice. Lui va se retrouver père de famille au foyer et vendeur de bijoux et elle femme d’affaire à la tête d’une entreprise de location de matériels de chantier.

Ce que j’en pense :
L’idée est bonne et ce n’est pas trop gnangnan. On passe un vrai bon moment avec pas mal de scènes marantes. Le film fait réfléchir un peu sur sa place dans un couple et dans sa vie.

Conclusion :
Sympa à regarder !

A


7 ans de séduction – A lot like love

Petite revue du film « 7 ans de séduction » ou « A lot like love » en version originale. Ce film sorti en  2005 et réalisé par Nigel Cole a pour acteurs principaux Ashton Kutcher et Amanda Peet.

Petit résumé de l’histoire :
Emily et Oliver vont se rencontrer à plusieurs reprises dans leur vies et vont construire leur histoire petit à petit.

Ce que j’en pense :
C’est la deuxième fois que je voie ce film et je l’aime bien parce qu’il a des scènes marrantes et que l’ensemble de l’histoire est plutôt bien.
Les musiques sont plutôt biens, un peu pop, le genre de truc qu’on pourrait écouter sur la route des vacances 😉

Conclusion :
Ce n’est rien pour ceux qui ne sont pas fan des comédies romantiques ;-). Mais pour les autres, il y a le moyen de passer un bon moment !

A

American Beauty

Revue du film « American Beauty » : C’est un film américain réalisé par Sam Mendes avec un scénario d’Alan Ball (créateur des séries Six Feet Under et TrueBlood) en 1999.

Petit résumé de l’histoire :
Lester est un homme de 42 ans qui nous annonce qu’il sera mort dans moins d’un an mais qu’il ne le sait pas encore. Ce film retrace donc les derniers moments de sa vie et les éléments qui conduiront finalement à sa mort.

Ce que j’en pense :
Premièrement, il faut vous dire que j’ai vraiment bien aimé le film. Les scènes où le personnage principal se retrouve seul avec ses pensées sont très bien faites, je trouve. On essaye de comprendre où l’on veut nous emmener pendant tous le film sans rien savoir. La fin est connu mais on ne sait pas du tout comment on va y arriver et quels sont les éléments qui vont la déclencher, ce qui ajoute une intensité (augmentée également par la musique de Thomas Newman qui nous accompagne durant tout le film).

On a beau être mené en bateau (ou en avoir le sentiment) pendant tout le film, à la fin, la première phrase qui m’est passé par l’esprit est « Ce film est génial ! » J’en ai souri parce que j’ai vraiment eu le sentiment d’avoir trouvé une perle rare.

Conclusion :
American Beauty est un film qui est à regarder. Je pense qu’il fait parti des films que l’on aime ou que l’on aime pas sans qu’il y ait de milieu entre les deux. Il est à regarder si l’on a envie de regarder un film où l’on se pose des questions et où l’on ne sait pas où on va être emmené. Personnellement, je le trouve génial et je n’ai pas vu le temps passer !

A


L’homme parfait – The Perfect Man

Revue du film « The Perfect Man » ou « L’homme parfait » en français. C’est un film de Mark Rosman sorti en 2005 avec Hilary Duff, Heather Locklear et Chris Noth.

Petit résumé de l’histoire :
À chaque déception amoureuse de sa mère Jean, Holly est obligée de déménager dans une nouvelle ville, trouver des nouveaux amis, etc. C’est pourquoi elle décide d’inventer l’homme parfait pour sa maman afin de lui montrer que le grand amour existe encore.

Ce que j’en pense :
L’idée n’est pas mal et le film est plutôt bien dans son genre. Le regarder une seule fois n’est pas dérangeant puisqu’il ressemble un peu à toutes les histoires du genre avec pas de grandes différences.
[Note de la morfale] Quoi qu’il en soit les scènes avec les gâteaux sont superbes parce qu’ils ont l’air délicieux 😉

Conclusion :
L’idée est sympa, le film l’est aussi même s’il ne révolutionne pas le genre, ça reste un bon moyen de se changer les idées.

A