Histoires de thé

Bonjour bonjour 🙂

Aujourd’hui je suis malade, j’ai envie de vous parler de thé.

Ceux qui me connaissent savent que j’aime beaucoup le thé même s’ils ne se doutent pas forcément à quel point.

Tout d’abord, j’ai vraiment commencé à m’intéresser au thé et à son univers à partir du mois de décembre 2010. C’est venu petit à petit, je traînais un peu au rayon thé quand je faisais les courses, j’ai commencé à lire des articles sur le thé sur des blogs ou sur d’autres sites internet. J’ai découvert le blog fabuleux de Mlle Thé. J’ai commencé à découvrir des marques de thés et des célèbres maisons de thé françaises comme Mariage Frères, Kusmi Tea, Damman Frères, etc. Petit à petit, j’ai commencé à m’intéresser au thé en vrac. Ma première boîte de thé en vrac que j’ai acheté était la boite de thé vert Genmaïcha à Nature & Découverte à Annecy. À partir de ce moment là, j’ai également découvert le Palais des thé et des magasins de thé près de chez moi.

En 2011-2012, j’ai vécu pendant environ 9 mois en Angleterre. Je pensais pouvoir trouver plein de magasins de thé comme j’avais pu le faire en France mais finalement, ce ne fut pas trop le cas. J’ai certes découvert Whittard of Chelsea, célèbre marque anglaise mais mis à part cette boutique dans le centre de Manchester près de Saint Anne Square, pas de grosse découverte. J’ai découvert avec joie que les supermarchés vendaient du thé Twinnings en vrac et j’ai également pu tester la marque bio et équitable Clippers dont j’aime beaucoup le packaging.

Depuis 2010, mon stock de thé a considérablement augmenté (EUPHÉMISME !!!) et je me retrouve avec un peu plus d’un carton entier plein de thé, classé par ordre chronologique de date de péremption. 😉 Je réfléchis sérieusement à me faire un fichier excel avec tous les thés que j’ai chez moi.

Je trouve le thé et son univers fascinant. Pour certains, le thé ce n’est guère que de l’eau chaude coloré mais pour les autres, ce sont plein de saveurs, de goûts, d’odeurs différentes. Chaque thé a son propre temps d’infusion (merci Envouthé de mettre une table d’infusion dans chaque box 😉 ) et après ce temps, chaque thé, chaq1ue infusion a sa propre couleur.

Le thé est littéralement une boisson pour tous nos sens. l’ouïe, le toucher, l’odorat, le goût, la vue.
L’ouïe parce que l’on attend et on entend l’eau bouillir.
L’odorat lorsque l’on ouvre la boîte et que l’on distingue une odeur plus ou moins forte et tellement différente d’un thé à l’autre.
Le toucher lorsque l’on remplit sa boule à thé , son filtre ou sa théière.
La vue parce que l’on voit le thé se diffuser lentement dans l’eau et sa couleur s’affirmer de plus en plus. De plus, les boîtes à thé sont souvent très jolies et très soignées.
Le goût parce qu’une fois en bouche, il a un goût propre avec des notes plus ou moins intenses.

Au départ, j’aimais beaucoup le thé vert et j’avais un peu plus de mal avec le thé noir que je trouvais trop fort. J’aimais beaucoup le thé rouge (qui n’est pas du thé mais du rooibos) à la vanille également. À un moment donné, je ne pouvais plus boire de thé vert et je me suis donc rabattue sur le thé noir. Finalement, cela m’a permis d’apprendre à l’aimer et maintenant j’aime autant toutes les sortes de thé qui existent.

S’il fallait choisir un seul thé, je serais bien embêtée. Je pencherais bien vers le Genmaïcha mais les variations d’Earl Grey me manqueraient beaucoup, de même que le thé noir à l’orange et à la canelle qui est également un de mes préférés… Choix très dur !

Mais comme je n’ai pas à choisir, j’en profite et je bois mes différents thés tout au long de la journée.

Voici maintenant quelques anecdotes autour de ma relation théinée. Le thé est pour moi quelque chose de reposant, d’apaisant et qui titille ma curiosité.
Je vais commencer par l’apaisement. J’ai réalisé à un moment donné cette année que lorsque j’en avais vraiment marre de quelque chose ou que quelque chose m’embêtait au plus haut point, j’allais dans un magasin de thé ou bien au rayon de thé d’un supermarché et après contemplation de toutes les boîtes et de tous les noms de thé différents, ça allait mieux. Chose positive : je ne suis pas obligée d’acheter du thé pour que ça aille mieux mais ça me fait rêver de voir tous ces thés qu’il me reste à découvrir.
Maintenant, je vais vous raconter l’anecdote qui n’est pas si vieille que ça. Pendant ce semestre, il y avait une petite période où j’étais un peu plus stressée que d’habitude et où je sentais que l’ensemble de mon corps était tendu. Une nuit, je commence à rêver que je suis autour d’une table et qu’il y a du thé dans ma tasse. Je la prends et je m’apprête à en boire. Je sens mes épaules se relâcher petit à petit et là, (c’est le drame) mon réveil sonne. Je vous avoue que la part du réveil n’est pas ma partie préférée mais c’est avec ce rêve que je me suis rendue compte à quel point le thé avait un effet reposant et relaxant sur moi.
Dernière anecdote de cet article : lorsque je découvre un nouveau thé, je suis curieuse à l’idée de découvrir comment il va sentir, à quoi il va ressembler et je suis toute excitée à l’idée de pouvoir le goûter !

Bonne dégustation !
Si jamais vous avez envie de découvrir un nouveau thé,
n’hésitez pas ! 😉

PS : je ne me lasse pas de la chanson Underwater de Mika. Je la trouve belle et elle me donne des frissons 🙂

The Naked and Famous – Young Blood

Hello,

encore une découverte musicale (décidément c’est le mois !) grâce au blog « The Good Girl » que je viens de découvrir. Cette fois-ci, c’est un groupe néo-zélandais The Naked and Famous originaire d’Auckland que j’ai découvert grâce à leur chanson Young Blood.

Je ne parle plus, voici leur chanson :

[vimeo:http://vimeo.com/11730491%5D

Bonne écoute !
A

Klee – Für Alle Die

Hey,

je sens que ce mois-ci je vais faire plein de découvertes musicales.

Vous aviez pu découvrir Alin Coen Band il y a quelques temps, voici un groupe pop allemand originaire de Cologne. Il se nomme Klee en l’honneur de Paul Klee et voici une petite vidéo youtube de la chanson « Für Alle Die » (littéralement : Pour tout ceux qui)

[youtube:http://www.youtube.com/watch?v=VXoq1AzX8Ow&feature=relmfu%5D

Passez une bonne journée !

A

Bernhoft – C’mon Talk

Hei,

une nouvelle découverte musicale, norvégienne cette fois-ci. Je vais vous parler de Jarle Bernhoft, plus connu sous le nom de Bernhoft, que j’ai pu découvrir grâce au blog de Cococerise mardi dernier.

Je trouve que son style change de ce que l’on peut entendre d’habitude et puis, le changement, ça me plaît !

Alors voici sa chanson « C’mon Talk » qui est plutôt bien et que l’on a envie d’écouter, réécouter, et écouter encore 😉

Bonne découverte !

[youtube:http://www.youtube.com/watch?v=rxoiZZ8UBEY&feature=relmfu%5D

Sherlock

Vous savez tous qui est Sherlock Holmes, célèbre personnage de Sir Arthur Conan Doyle. Ses aventures ont été adaptées de nombreuses fois en film, téléfilms et en série.

Profitant de mon séjour en Angleterre, j’essaye de découvrir des choses comme des livres, des films ou dans ce cas précis, la série Sherlock de la BBC.

Au départ, je pensais que c’était une série que j’avais vu il y a quelques années et c’est juste en recevant mon colis que j’ai vu que ce n’était pas le cas. Quoi qu’il en soit, je n’ai pas été déçue. Dans chaque saison, il y a 3 épisodes d’une heure et demie environ. Elles sont adaptés des nouvelles et des romans de Sir Arthur Conan Doyle et prennent place dans le Londres d’aujourd’hui. J’ai pu revoir quelques endroits où j’ai été en décembre.

La série est bien faite et elle me donne envie de relire tous les livres (qui doivent être dans des cartons quelque part en France… mais lesquels ?). Ma première pensée était « Oh non, ça va être étrange ! » mais le personnage de Sherlock s’adapte bien à cet environnement contemporain. Il utilise les moyens techniques d’aujourd’hui mais sans laisser de coté son talent d’observateur.

En résumé, je ne pourrai que vous conseiller cette série et j’espère qu’il y aura une VF un jour pour tous les non-anglophones. 🙂

Bon visionage !

A

PS : Vous pouvez faire un tour sur le blog de Dr. John Watson qu’il a dans la série.

Mama Kin

Ce dimanche, je vais vous parler de Mama Kin, une chanteuse australienne qui n’est connu que là-bas je pense parce que je n’en ai pas encore entendu parler ici. Je ne sais pas trop comment décrire sa musique donc je vais plutôt vous faire écouter deux de ces chansons et vous me direz ce que vous en pensez 😉 Personellement, j’aime beaucoup la deuxième, les moments que je préfére sont les couplets. J’aime bien le rythme qui s’en dégage. 😉

Bonne découverte ! A

To my table

Tore my heart out

PS : Bonne Année 2012 à vous tous !