Curieux hasard

Tout d’abord, j’aimerai m’excuser pour cette absence si longue de ce blog… J’ai bossé un peu en juin et je viens de revenir d’une colonie de vacances de deux semaines en juillet… Un peu épuisant.

Toujours est-il que samedi je me suis rendu à la pharmacie la plus proche de la colo pour m’acheter quelques médicaments pour ce rhume un peu poussé que j’ai attrapé lors de quelques nuits sous tente dans un sac de couchage pas assez chaud… Alors j’explique mon cas à la pharmacienne et de fil en aiguille, nous discutons un peu. Et quand on parle de l’été, je lui dis que je vais partir aux JMJ à Madrid en août et elle me dit qu’elle était déjà à deux éditions des JMJ mais qu’elle ne savait pas que cette année c’était à Madrid. Je lui demande lesquelles et elle m’a dit Rome et Toronto. 🙂

Curieux hasard ! Mais ça redonne le sourire de croiser des gens comme ça !

Chère pharmacienne, je penserai à vous 😉

Pour ceux qui sont malades comme moi,
soignez vous bien !

A

Publicités

Le monologue d’Otis – Edouard Baer

Vous savez, je ne crois pas qu’il y ait de bonnes ou de mauvaises situations… Enfin si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres, des gens qui m’ont tendu la main peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi.
C’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres, forgent une destinée. Parce que quand on a le goût de la chose, le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l’interlocuteur en face, je dirais, le miroir qui vous aide à avancer…
Or, ce n’est pas mon cas comme je le disais là, puisqu’au contraire j’ai pu, et je dis MERCI à la vie. Je chante la vie, je danse la vie, je ne suis qu’Amour. Et finalement, quand beaucoup de gens me disent : « Mais comment fais tu pour avoir cette humanité ? » Hé bien, je leur répond très simplement que c’est le goût de l’amour, ce goût donc qui m’a poussé aujourd’hui à entreprendre une construction mécanique, mais.. qui sait ? Demain peut-être, je me mettrais simplement au service de la communauté et à faire le don, le don de soi

Edouard Baer (1966-)

Et si on appliquait cette citation dans nos vies ? Le monde ne serait-il pas plus heureux ?

A

Merci Clément pour cette citation, écrite sur un bout de papier en formation :-). Je ne dirais qu’une chose : Enchantée !